La beauté de la vie §

14 novembre 2018

L'esprit ouvert

Tout d'abords, l'ouverture d'esprit, ça signifie quoi ?

Une ouverture d'esprit c'est le fait de changer entièrement la vision que l'on a du monde. Et c'est bien plus : c'est a ce moment que nous nous sentions enthousiasme, et que nous nous rendions compte que nous étions si inconscient de ce qui nous entourait, en découvrant plein de nouvelles choses.

L'ouverture d'esprit est comparable a une ouverture des yeux : tout ce qui nous était invisible se tasse sous nos regards, et nous apprend de nouvelles choses que nous ignorions.mais

Elle peut survenir au moment où nous recevions un choc émotionnel, ou bien au moment où nous voyons un signe qui nous est destiné et qui nous a rendu heureux. Tout simplement à un moment où nous avons un déclic qui a eu pour conséquence de nous faire ouvrir les yeux.

On pourrait se demander à quoi il sert concrètement. L'ouverture d'esprit représente la liberté de notre âme (attention, c'est très spirituel ; ). Nous gagnons en confiance en sois, nous nous ouvrons intérieurement : nous avons largement plus d'enthousiasme a accomplir une tache, et encore plus lorsqu'elle est accomplie, nous nous créons des projets et nous nous reconstruirons a travers cette "transformation psychologie". Mais ce déclic ne se fait pas seulement que intérieurement, nous avons aussi une ouverture au niveaux social : nous avons tendance à aller vers les gens, à être souriant et plein de bonne humeur. Et dieux que nous sommes bien !!! Nous sentons soulagé, détendue. Comme si vous aviez compris ce que vous avez passer votre vie à résoudre un problème dont vous venez de trouver la solution.

Mais cela ne voudra pas dire que vous n'aurez plus de problème. Cette ouverture vous mènera à penser que vous êtes différents, et vous souffrirez sur le fait que vous ne vous sentez pas en harmonie avec le reste de la communauté. Et bien je vous dit tout de suite : ce n'est pas grave car l'importance, est que vous soyez en harmonie avec même.

Avoir les yeux fermés sur les jeux vidéos, c'est rêver. Avoir les yeux ouvert sur le monde, c'est accomplir ces rêves. Ne baissez pas les bras, il est encore tant d'aller de l'avant.

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 novembre 2018

Les sentiments

Un sentiment ne peut pas être exprimé par une personne. Ils ont des aspects abstrait. Et on ne pourrais pas mettre un doigt dessus, même si le chirurgien test toutes les manière inimaginable. Je pourrais les comparer a de l'eau, ils nous glissent entre les doigts. 

Un sentiment, c'est incontrôlable, nous ne pourront jamais décider du moment où il surgit, ni du moment où il disparaîtra. Il vient en fonction d'une situation dont la personne fait fasse. Le sentiment vient de notre psychique, et peut aussi affecter notre physique. Par exemple, quand une personne a peur, le corps réagit en dégageant une hormone, qui nous permettra d'avoir des gestes instinctifs afin de pouvoir contourner* le danger. Quand une personne a honte, elle se recroqueville. Quand une personne est amoureuse, elle rougis (et son cœur bat plus fort, mais c'est moins physique).

Le sentiment est une partie de notre personnalité. Car chacun de nous à sûrement vécu les sentiments de base, mais ils ne surviennent pas au même moment chez une personne que chez un autre. Cela dépend totalement du mode de fonctionnement, du caractère où des goûts de chacun. Par exemple, je vais parler d'une personne qui est extrènement fane de foot, et d'une personne fane de danse. Si le fane de foot se retrouve devant une danseuse étoile, cela vas le rendre beaucoup plus heureux que s'il se retrouvait devant un champion de foot (même peut être euphorique) !!! Et pareille pour la fane de danse, dans la situation inverse. Voilà la raison pour laquelle les sentiments sont fondés par la personnalité. 

Quel est l'importance de ces derniers ? Et bien c'est très simple : sans sentiments, tu ne ressent rien. Tu pourra réfléchir, résonner, mais est tout. Tu ne sera plus jamais toi.

Le sentiment est fondé par l'amour : tu ne ressentirais jamais de la haine envers une personne si tu ne l'avait pas jadis aimé. Tu ne ressentirais jamais de la peur si tu ne t'aimais pas. Tu ne ressentira ils jamais du stresse pour quelque chose si tu n'aime pas ce quelque chose, ou les conséquences de ce quelque chose (par exemple le bac, tu n'aime pas forcément le passer, mais tu aimerais l'avoir). Et donc, l'amour est le sentiment principale chez n'importe quel personne, je dit bien n'importe laquelle. 

 

*Je dit contourner, car pour moi le danger, c'est un obstacle qui nous empêche d'avancer. Et chaques gestes que nous faisions, c'est justement pour aller de l'avant.

Si le sentiment doit être présent, il doit être présent. Tu ne pourra rien faire pour l'empêcher de te submerger, alors le meilleure, c'est de le laisser faire sans lutter. 

Posté par DounMoonSR à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le petit enfant

Pour moi, dans ma vision de la beauté de la vie, l'enfant est en grande partie le bonheur des adultes. 

Cet être, qui n'est pas par mis nous depuis bien longtemps, a une place primordial. Les enfants sont synonyme d'innocence, de bienveillance, d'amour. Mais l'enfant est avant tout doté d'une inestimable pureté. Bien sûr, la durée de la pertinence de tout ce qui les caractèrise dépend de l'éducation. Qui se dégrade de plus en plus maintenant (de manière général, il y a des parents qui ont des éducation sans failles), et qui fait de ces petits anges*, des individus a part entière.

Ange* : si je les caractérise d'ange, c'est parce qu'il ne font jamais rien dans le but d'être néfaste et de faire du mal. Toutes leurs actions sont dénudée de mauvaises intention. Ils ne veulent que le bien de tout le monde car ils aiment tout le monde.

Maintenant, en quoi les enfants serais le bonheur des adulte ou des plus grands ? Bien pace qu'ils nous ressourcent, ils nous rendent, même l'espace d'un court instant, aussi insoucients qu'eux. Nous oublions tout nos soucis, car nous sommes en présence d'individus qui n'ont pas de soucis. Ils sont purent, et ils nous apaisent. 

Malheureusement, en grandissant, leurs pages blanche commencent à trouver de l'inspiration, et leur histoire se crée en écrivant à l'enfant ces défaults et ses qualités en fonction de son vécu. Et malheureusement encore, il perdera sa pureté sans égale.

Si vous pourriez côtoyer les petits enfants, faites-le le plis souvent possible car l'instant passé avec eux est précieux.

Si vous pourriez côtoyer les petits enfants, faites-le le plus souvent possible car l'instant passé avec eux est précieux.

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2018

La confiance

La confiance et l'amour, c'est la base de nos relations avec les autres. C'est aussi la base de notre relation avec nous même.

Mais la confiance, qu'est ce que c'est ?                                    Pour moi, c'est un sentiment. Je le dit car les sentiments, je les identifies comme des bêtes indomptable, qui ne peuvent être contrôlées. C'est aussi quelque chose que nous vivons, que nous avons en nous. Et la confiance, c'est un sentiment qui serais presque comme l'eau, insaisissable bien souvent et pour la majorité.

Les jeunes personnes, surtout, qui se lancent dans la vie active, en ont pas beaucoup, pour la plupart. Mais à la base, les sentiments de confiance naissent lorsqu'il y a une ambiance de sécurité, ou après un sentiment de détermination. Mais ce qu'on ne sait pas, c'est que l'absence de ce sentiment peut avoir des conséquences sur la personne. J'appelle ces conséquences des symptômes du manque de confiance en soit. En voici quelques-uns :

- la peur du dialogue, qui se ressent lorsqu'une personne est contrainte a entretenir une discussion avec une autre, qui est soit inconnue, ou bien qui n'inspire pas confiance. Mais comment peut on faire confiance aux autres alors que l'on ne se faut même pas confiance a nous même ???

- le fait qu'on ne soit jamais (ou très rarement) satisfait de nous (ça peut aussi être un symptôme du perfectionniste), on s'est donné un mal fou pour faire ce bouquet pour sa bien aimée, mais elle ne l'aimera pas de toute façons. Et vous jetez les fleurs sur lesquelles vous travaillez depuis des heures. Vous avez fait un gros exposé sur la science, en répondant a toutes les questions, mais vous êtes certaine qu'il vous rapportera une très mauvaise note. Ce qu'il faut savoir, c'est que c'est seulement lorsque vous réussissez des choses que vous aurez une vague de confiance...qui disparaîtra aussitôt. Si vous êtes, à chaque coup, sûr que vous allez rater, inconsciament vous vous en persuadez. Et au final vous allez être obligé de rater.

- la peur de se lancer, vous avez peur parce que, soit vous allez vers l'inconnu, soit vous penser que vous êtes nul. Mais ce lancer, c'est ce que vous faîtes depuis bien plus longtemps que vous le pensiez. La première fois que vous êtes allé a l'école. Votre confiance était au top dès votre plus jeune âge. Quand vous étiez bébé, vous ne vous êtes pas dit que, si vous vous mettiez a marcher, vous risquiez de tomber. Non. Vous marchiez, et vous tomber. Mais vous vous remettiez a marcher bien que vous vous êtiez fait des bleus, bien qu'il ai faillit y avoir un traumatise crânien, vous continuez à marcher, et a tomber. Jusqu'au jour où vous y êtes arrivé. Vous marchiez sans tomber. Rendez vous compte, vous avez moins de confiance en vous que les bébé en on pour eux-même. Les bébé font de l'inconnu une aventure, oui les bébé plonge dans l'inconnu en plongeant hors du ventre de leur mère, et l'inconnu continue à les submerger. Mais ils ne baissent pas les bras. Ils foncent. Ils ne devrais pas perdre de leur détermination à découvrir le monde, mais malheureusement, en grandissant, le bébé perd de sa confiance et se donne l'image de l'inconnu comme une peur. C'est bien dommage.

 

Et pour en venir à ma conclusion, restez ce que vous êtes, ayez confiance en vous. Peut être vous tromperez vous, mais ne dit ont pas que l'erreur est humaine ?

Pour en venir à ma conclusion, restez ce que vous êtes, ayez confiance en vous. Peut être vous tromprerez-vous, mais ne dit-on pas que l'erreur est humaine ?

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 octobre 2018

Les signes

IMG_20181010_180710_719Un signe est un fait. L'interprétation est un acte. Chaque personnes sont, ont ne vas pas dire victime, mais proie a certaines coïncidences. Malgrès tout, coïncidence serait peu dire. Je voudrait vous parler de choses, qui pourtant ce trouve entrer dans votre quotidien, vous interpellant à un point que vous vous surprenez à aller regarder sur internet ce que cela pourrait vouloir dire. 

Très rares sont les signes ayant la même symbolisation pour tout le monde. Il y a des choses qui vous font le déclic, partout où vous pouvez aller, sans forcément avoir le même effectue sur une autre personne que vous. Certaine coïncidences sont mise a l'évidence, tendisque d'autre ne peuvent êtrent remarquée seulement si vous êtes attentif. Mais les signes que vous trouverez sur internet vous décrirons une éventuelle symbolisation, qui ne sera seulement la base de vos recherche. Si vous voulez vraiment trouver ce que veut dire cette coïncidence, vous serez obligée de, non pas fouiller sur internet, mais dans vous même. Vous êtes les seules personnes a pouvoir déchiffrer ce que vous allez utiliser pour vous aider. 

Car oui, chaque signes, chaque symboles vous feront prendre conscience d'une certaine chose, ou fera office de clef a vos difficultés. Mais ce, seulement si le symbole est déchiffré convenablement.

Je vous ai parlé de coïncidence, de symbole, de signes. Mais je n'ai pût trouver un mot sur cet petits détaillés qui peuvent changer toute une façon de pensée, ou bien vous aider a prendre une décision, ou bien prendre conscience de certaines choses (comme je l'ai dit un peu plus tôt). La vérité, c'est qu'il n'y a pas de mot a fixer. Ce genre de chose peut être n'importe quoi. Je vais tout de même vous faire un petit exemple : 

Une jeune lycéenne, faisant ces études comme n'importe quelle jeunes filles de son âge, exprimais une très grande passion pour l'équitation. Elle en passait ces week-end avec sa jument. Un beau jour, son  club se fit inspecté par de personnalité cherchant de nouveau talent en se domaine. Elle fut l'heureuse élut de son centre. Elle fut invitée a se rendre au plus grand centre équestre du pays (oui c'est effectivement une belle chance) a la fin de ces prochaines vacances. Elle en fût très surprise. Remplie d'un mélange de joie et d'hésitation. Elle avait le choix entre rester continuer se vie tranquille, et faire ses études après le bac qu'elle venait de décrocher, ou bien partir vivre parmit les élites de l'équation. Elle avait le choix entre sa vie avec sa famille, et le chamboulement complet de sa vie, en bien. Elle ne savait pas. En rentrant chez elle elle pris la décision, non pas sans grande réflexion sur le chemin, de ne pas en parler, et de faire comme si rien ne lui avait été proposé. Mais une fois arrivé sur la grande route un fer a cheval lui percute son pied. Une voiture l'avait déplacé en passemant trop rapidement. Ça décision était toute faite, à présent.

Soyez bien attentifs a ce qui vous entour. Et suivez votre instinct pour décoder ces petits messages qui vous sont déstiné.

 

Posté par DounMoonSR à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2018

Les souvenirs

IMG-20180916-WA0000

Je me souvient du premier couché de soleil que j'ai pus contempler...

Un souvenir est stocké dans la mémoire. Un souvenir est un élément que l'ont n'a pas oublié, au moment où nous nous en souvenons. C'est un élément qui nous a marqué, ou bien un élément que notre cerveau rend important.

Nos souvenirs font partit de notre vie, il en sont le cœur, en fait. Ils font notre personne. C'est avec eux que nous sommes arrivé au résultat de la personne que nous sommes aujourd'hui. 

Les souvenirs nous forgent, et construisent notre comportement, et parfois même, notre personnalité. Et il est bien vrai qu'ils n'existe pas seulement de beaux souvenirs. Mais les mauvais son tout aussi importants. Chaque souvenirs a sa place dans notre mémoire, et si un souvenir n'a pas été oublié, c'est qu'il doit être retenu.

Maintenant, parlons des mauvais souvenirs. J'ai eu des personnes décédées dans ma famille, mais j'ai fait le deuil sans jamais les oublier. Qu'ils soient par mis nous où ailleurs, s'ils nous ont aimé, ils mérite de rester dans nos mémoires et dans nos cœurs.

Et les bons souvenirs. Ils sont là, omniprésent. Ils n'attendent que le petit détaille pour refaire surface. A l'affût de la moindre odeur, du moindre bruit ou de la moindre émotion pour réapparaître dans notre pensée, et nous donner une pincée de gaieté. 

Pour moi, le souvenir est un merveilleux élément de notre existence. Car nous sommes fait de lui.

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2018

La gaieté

IMG-20180917-WA0000Les individus ont chacun des évènements différents, et des réactions différentes. Par exemple, il y a deux personne qui perdent un être chère, l'une ne s'en remettra jamais et oubliera totalement qu'il est possible de faire le deuil. L'autre se dira que cette personne est probablement mieux, là où elle, et qu'il ne sert à rien de se faire du mal. Bon, mes exemples sont plutôt triste. Partons maintenant sur des évènements heureux, qui peuvent arriver, par exemple le mariage d'un proche. Certain se diront, tant mieux pour eux, s'ils sont heureux. D'autre seront les plus heureux du monde, et fier, et seront presque aussi gaies que les sujets.

Vous avez sûrement remarqué que je parle là de personnes extérieur a votre cercle personnel. Je vous sou entend donc, que quand il s'agit de nous qui vivons un évènement, il est bien dur de voir des réactions qui ne sont pas celles qui figureraient dans la norme (s'il s'agit de ton mariage, tu ne te dira pas "tant mieux pour nous").

Pour moi, être gaie, c'est vivre sa vie avec entrain, avec énergie. Savoir où l'ont vas, savoir que l'ont ne se trompera pas. 

C'est aussi une façon dans laquelle l'ont peut entrer en relation avec d'autres personnes. Dans un village, par exemple, les personnes se connaissent toutes, il y règne une bonne ambiance, tu est heureux de voir tes voisins. Et tu entretien de bonnes relations avec ton entourage. Cette ambiance me donne beaucoup envie. Et je pense que peu de gens ont la chance d'avoir un village comme je l'ai décrit, malheureusement...

Voila, pour en venir a ma conclusion.

La gaieté, c'est un mode de vie, en quelque sorte. Un mode de vie qui nécessité beaucoup de courage, car il faudra prendre sur soi, dans un premier temps. Le but, ce n'est pas de minimiser les problèmes. La solution, c'est simplement de trouver comment les résoudre, et si ces problèmes n'ont pas issue, ont est obligés de les accepter, et de vivre avec. Mais ce n'est pas facile, et j'en suis consciente. Je parle en connaissance de cause. Le mieux, c'est de se dire que nous sommes impuissants à ce problème, nous n'avont aucun intérêt de se battre, et d'user son énergie a une entreprise sans issue.

Ne vous laissez jamais abattre par vos problèmes. Restez le maître de votre situation, et de votre vie. Ne vous détruisez pas à des fins que vous ne pouvez atteindre, où qui ne seraient pas raisonnable. RESTEZ PLEIN DE GAIETÉ.

 

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2018

Être heureux

Pour être heureux ce n'est pas compliqué du tout. Le plus important ? C'est de trouver la clef, que je vais vous partager :

Tout d'abord, être bien dans sa peau. Dit comme ça, ça à l'air tout simple. Mais en réalité, c'est bien plus complexe que l'ont pense. Pour être bien dans sa peau, il faut d'abord savoir exactement dans quel peau se glisser. Il vous suffit de vous redécouvrir, afin de vous affirmer, et de prendre confidence en vous. Je nommerais cette étape la prise de conscience, il s'agit en fait de voir le réelle personne que vous êtes, et d'être sûr sur votre personnalité.

En suite, il faut être assertif. Il faut que vous répondez à vos situation, de forme que cela vous ressemble. Il faut que vous puissiez avoir la liberté de dire ce que vous pensez, sans devenir hypocrite, petit à petit, pour ne pas blesser les gens. Ce comportement les blesserais bien plus. Il suffit d'être franc, tout en ayant de la diplomatie. En faisant cela, vous avez toutes les chances de votre côté pour éviter les regrets, ou les remords. Et cette étape contribuera au fait que vous vous sentirez bien dans votre peau.

Ne pas faire attention au regard des autres. Peut être que ton style ne plait pas, mais il ne sert à rien d'y préter attention en adoptant le style des autres, en même temps d'effacer ton style, et la personne que tu est. D'ailleurs, il est complètement im-po-si-ble de plaire à tout le monde. Et c'est, aussi, complètement inutile.

Pour être heureux, il faut vivre pleinement. Il y a, effectivement, des gens qui vivent leurs vie, sans vraiment la vivre. Il sont dans le cercle visieux de leur routine, qui ne change pas. Ou bien des gens qui font des choses par obligation, sans être forcément convaincu que ce soit utile. Si tu fait des choses, ne les fait pas bêtement, renseigne toi sur l'utilité de tes actions. Ou si tu est en obligation de faire une tache, que tu cataloguise comme corvée, convainque-toi que cette tache n'est pas une corvée. Dans n'importe qu'elles tâches, il y a du bon. Pour y prendre du plaisir à la faire, il suffit simplement de te convaincre que ce n'est pas si désagréable. Tu pourra ainsi vivre ta vie sereinement, sans avoir sur la conscience aucune obligations.

Voilà, merci pour tous ceux qui voient mon blog. Ça me ferais très plaisir de pouvoir vous aider. 

 

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2018

Les croyances

Nous sommes tous différents, bien sûr, nous avons tous des façons de pensée unique, un visage unique, une famille unique, des goûts uniques. Chacun a aussi une vision des choses uniques.

Donc voila la raison pour laquelle chaque individus à des croyances différentes. Il y a certaines personnes qui croient en eux, donc en leurs rêves (ils ont donc toutes les chances de leurs côté pour y arriver) et il y en à d'autre qui n'ont pas confiance en eux, et qui ne croient pas à leur rêve (ils ont donc moins de chance de les réaliser).

Etant enfants, ou plutôt adolescent, ont à beaucoup tendance à se dessiner sa vie future, à se créer des projets à réaliser. À rêver debout en fait. Mais tout cela, ce réalisera-il vraiment ? C'est une question qui mérite d'être posée. Cela dépend du degrés de ta certitude et de ta motivation. Si tu ne vois pas ta vie sans tes projets, et que tu est déterminé, tu arrivera à tes fins. Tu n'a pas besoin d'en douter.

 

IMG_20180829_114234_025

Il n'y a pas que les rêves qui comptent dans la vie d'une personne. Il y a aussi les croyances au niveau du monde. L'univers, les planêtes, les plantes, les animaux, nous, la nourriture, les matèriaux brutes qui nous ont permis de construit tout un tas de choses inimaginable. Mais d'où vient tout ça ??? 

Il y a des gens qui se disent que tout est pûrement scientifique, et qu'il n'y a pas besoins de se poser de questions. C'est bien vrai qu'il agréable de vivre sans se prendre la tête. Mais moi j'ai préféré creuser (d'ailleurs, je creuse sans même en faire exprès, c'est automatique).

Il y a ce qu'ont appelle le Big Bang, qui est en fait une "fusion" de molécules, toute une unions, une réactions chimique en fonction d'une certaine température. Tout ceci c'est passé il y a plusieurs milliards d'années. Mais pourquoi ces évènements ce sont passés à CE moment précis ??? Pourquoi il y a eu cette certaine température qui à fait en sorte de  créer l'Union de tels ou tels atomes, pour former des molécules ???  Et puis, comment ce fait-t-il que c'est tels ou tels atomes qui se sont formées et pas d'autres sortes ??? Il s'agit là des questions que je me pose. Mais il y a beaucoup de questions scientifique qui sont encore, de nos jours, sans réponses...mais je dit bien scientifiquement. Ont a, effectivement, trouvé des réponses dans certaines religions. Il y a même des livre (de religions) écrit il y a plusieurs siècles et qui démontre des élément de notre vie moderne !!! Je trouve cela vraiment surprenant. Je me documenterais le plus possible afin de pouvoir vous communiquer mon exprèrience sur ce sujet (je ferais un article spécial religion).

Maintenant, je vais vous dire pourquoi se poser des question. Dans un vie, il est impossible de ne pas rencontrer des périodes où nous nous perdont spirituellement.  Nous avons besoins de réponses, mais des réponses de quoi ? Nous sommes tellement échoués que nous ne savoir t même plus. C'est à ce moment que les questions arrivent en mode "super héros" mais un super héros ne peut pas en être un sans sauver des vies. Une question ne peut pas soulager sans sa réponse. C'est pour cela que se poser des questions régulièrement nous permettra de ne pas se perdre à se point.

N'hésitez pas à me donner vos avis sur les questions😉 ça me ferais vraiment plaisir de recevoir des commentaire de votre part. Je pourrais ainsi échanger, et voir vos raisonnement.

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2018

La guérison

La maladie n'est jamais que physique. La plupart des maladies commencent part un virus, ou bien un microbe. Mais quand ce certain virus est enfin éteind, pour guérire complètement, il reste à soigner l'état phsycologique. 

IMG_20180828_075337_281

Quand nous sommes atteind d'un microbe ou d'un virus, cela nous apprend à lâcher prise. Ont à souvent tendance à ne pas se laisser porter, ont préfère souvent compter sur nous même que sur les autres. Mais une fois que nous sommes malade, nous ne pouvont plus résister, nous sommes vulnérable, et, donc, obligés de se laisser entre les mains des autres. 

C'est aussi une façons de se reposer, de se nettoyer des déchets de notre corps, et de notre conscience. La maladie est comme une façon de se purifier, en quelque sorte. Nous en avons besoin, c'est une chose que l'ont maudit,  mais c'est une chose essentiel, contrairement au pensée de la plupart des personnes.

Une maladie dûre le temps qu'il faut. Soit elle est courte, et cela suffira pour calmer la personne, ou bien pour l'aider. Soit elle est longue et rude, et cela apparaitra donc comme une épreuve à traverser. Soit elle est irréversible, et là, ce n'est plus une question de correction, ni d'épreuve. Il s'agira d'un test. La maladie aura un grand impact sur la personne, mais il y aura deux possibilité :

- Soit la personne est prise d'une grande panique, en se disant qu'elle partira avec la maladie, ou bien que la maladie causera sont départ, la personne sera mauvaise, sombre et aura tendance à repousser les personne sur qui elle à toujours compté, et ne profitera pas de ces derniers instant...à mon plus grand regret. Ces personnes sont des personnes fragile d'esprit.

- Soit la personne est prise par une grande angoisse, mais se servira de sa raison pour pouvoir rester joyeuse, et pour profiter de ces proches, qui sont auprès d'elle, ou bien, tout simplement de redécouvrir la vie et ces merveilles avant sont départ. C'est, pour moi, la meilleur réaction à avoir. Une personne qui finit sa vie épanouie est une personne qui à tous réussi.

Et puis il y à la guérison qui est tout l'ensemble du bon côté d'une maladie. C'est le moment, où, premièrement, ont ne ressent plus aucune douleur; deuxièmement, ont se sent plus frais, comme nouveaux au niveau de la conscience, de la force et de la forme; troisièmement, pour les guérisons de maladies plutôt grave, la joie et le bonheur de s'en être sortit, et la joie et le bonheur de voir que les personnes qui comptent pour toi sont heureux de te voir guérit.

Posté par DounMoonSR à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,